Faire les courses en famille - reportage du quotidien

Le reportage du quotidien : pour ou contre ?

La plupart du temps, les familles sont ravies de découvrir cette possibilité d’être pris en photo sans poser, avec leurs enfants et trouvent ça génial de garder des souvenirs de leur vie au quotidien. Mais, il arrive aussi que l’on rencontre quelques objections à ce type de photographie. Voici une liste non exhaustive de quelques réticents au documentaire famille :

1. Je ne serai pas à mon avantage

Faire venir un photographe qui vient photographier notre famille à la façon d’un reportage laisse supposer l’authenticité et le naturel des photos. Certains entendent alors par naturel et authentique le fait de ne pas être à son avantage. L’idée du documentaire de famille est, en effet, de relater l’histoire de votre famille telle qu’elle est. Ce type de photographie ne consiste pas à vous mettre en valeur comme de la photographie de mode, par exemple, mais, de vous permettre de garder des souvenirs de votre vie. Après, si vous souhaitez faire venir un photographe pour immortaliser vos moments avec vos enfants et que vous avez peur de ne pas être à l’aise, rien ne vous empêche de vous préparer un peu, en vous maquillant si vous en avez l’habitude et en choisissant des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien.

2. Mes enfants n’aiment pas être pris en photo (et mon mari non plus d’ailleurs)

Elles sont rares les personnes qui vous diront qu’elles adorent être prises en photo. Mais, souvent ce qu’elles n’aiment pas, c’est de devoir poser, de sourire de manière forcée et de ne pas savoir quoi faire en face de l’objectif. Justement un documentaire est idéal pour vous qui détestez tout cela car le photographe saura faire oublier l’appareil et vous n’aurez qu’à vivre votre journée comme d’habitude.

la photo du dimanche par Ernestine et sa famille

3. C’est le bazar chez nous

Si vous avez l’habitude de vivre comme ça, pourquoi ne pas garder en photos ce qui vous ressemble. Si vous êtes loin d’être maniaques, restez comme ça et ne vous empêchez pas de conserver les souvenirs de votre vie de famille juste à cause de quelques bibelots pas rangés ou des jouets qui trainent dans le salon. Maintenant, si vous préférez, vous pouvez toujours faire un peu de ménage avant l’arrivée du photographe.

Faire les courses en famille - reportage du quotidien

4. On ne fait rien de très intéressant au quotidien

On a souvent cette impression, en effet, de ne rien vivre d’excitant dans notre quotidien, mais, c’est aussi des petites choses, des instants partagés anodins qui font la richesse de notre bonheur en famille. Les repas, la toilette, le brossage de dent, les enfants qui tardent à aller se coucher, les petites bêtises, les courses avec les caprices parfois, les devoirs après l’école, les câlins, l’histoire du soir, les jeux de vos enfants sont autant de moments que vous aurez plaisir à revoir dans quelques années, on vous l’assure.

N’oubliez pas que les années passent très vite et que tous ces petits moments passés avec vos enfants s’envolent au fil du temps. Les conserver en images est un bon moyen de se les rappeler plus tard. Après tout, n’appréciez-vous pas de tomber sur un vieil album des souvenirs de votre enfance ?

quotidien enfance et générations

Trois générations amoureux du fromage !

quotidien enfance et générations
On se souvient tous de ces repas en famille qui durent des heures, mais, qui ont ce quelque chose différent, à chaque fois, qui fait que l’on va s’en rappeler longtemps après.
Et, pour ce p’tit garçon, ce sera ce repas qui le marquera sûrement longtemps. Celui pendant lequel, assis sur les genoux de papy, il a pu goûter, comme les grands, à ce délicieux camembert, sous les yeux fascinés de son père. Tous les regards sont sur lui. Tout le monde attend impatiemment le verdict. Alors, rentrera-t-il dans ce cercle des amoureux du fromage ?

Un dimanche d’Avril 2019 à 11h30

 

© Nadine Court

Ma fille étant fâchée avec l’anglais à cause de sa dyslexie, je passe du temps avec elle pour revoir les bases afin de l’aider et lui redonner confiance en elle. Le couscous végétarien prévu au menu ce midi peut attendre un peu, nous irons le préparer dès que tous les exercices seront terminés !

 

prendre l'air en bretagne

 © Maryline Krynicki

On a décidé ce week-end de s’offrir un bon gros bol d’air du côté de la Bretagne. Comme ça fait du bien de partir tous les trois comme ça en week-end improvisé, faire de belles promenades à la campagne et tomber sur de sublimes lieux comme celui-ci. Nous voilà reboostés pour la semaine bien chargée. Objectif cette année : escapade à refaire beaucoup plus souvent !

 

© Ernestine et sa famille – Marine Poron

Les dimanches se suivent et se ressemblent un peu en ce moment. A 11h30, le dimanche, on traîne autour du petit déj’ en se disant qu’il faudrait s’y mettre… au ménage, aux devoirs, au sport, au bricolage, aux rangements… Allez, on hiberne encore un peu… On s’y mettra dimanche prochain !

voyage à oman

© Annie Gozard 

Dimanche à 11h30, quelque part à Oman, photo même pas qualité Iphone.
Et pendant ce temps-là, y en a qui changent à Châtelet.

la photo du dimanche - avril 2019

© Sybil Rondeau

Il est 11h30 ce dimanche matin. J’ai l’impression qu’un semi-remorque m’est passé dessus. Je suis réveillée mais j’ai mal un peu partout chaque fois que je tente de bouger. Il est 11h30 ce matin et hier c’était mon premier mariage de la saison 2019… 

Le moment où il ne faut pas se tromper de poupon

Personnellement, je trouve cette photo hilarante. Le poupon de la jeune mlle C, posé au sol juste à côté de son petit frère, dans une tenue pratiquement identique…  on pourrait craindre qu’elle se trompe !  Lui-même jette presque un regard inquiet vers sa soeur !  ;-)

 

Reportage documentaire de famille - photos de nouveau-né à domicile

FPJA 2019 V01 – Nouvelle année, nouveaux awards !

Cette année commence bien avec de nouveaux awards, pour chacune d’entre nous, au concours V01 de la « Family PhotoJournalist Association » (FPJA).


© Annie Gozard


© Annie Gozard


© Annie Gozard


© Ernestine et sa famille – Marine Poron


© Ernestine et sa famille – Marine Poron


© Ernestine et sa famille – Marine Poron


© Ernestine et sa famille – Marine Poron


© Maryline Krynicki


© Maryline Krynicki


© Nadine Court


© Nadine Court


© Nadine Court


© Nadine Court


© Sybil Rondeau


© Sybil Rondeau


© Sybil Rondeau

 

reportage de famille en franche comté

Mercredi chez les grands-parents

Aujourd’hui, je vous emmène en Franche Comté pour partager un mercredi chez les grands-parents. J’étais tellement heureuse à mon arrivée à la gare de Besançon, car ce reportage m’était commandé par mon amie la talentueuse photographe Emilie K. Une grande responsabilité mais un vrai bonheur de venir partager quelques moments précieux avec elle.

La relation enfant/grand-parent me tient vraiment à cœur et j’adore la photographier. Les liens que nous tissons avec nos grand-parents sont inestimables. Et ces photos sont d’autant plus importantes lorsque la maladie s’immisce dans la vie quotidienne.

Un mercredi comme les autres pour les enfants, puisque comme beaucoup, les mercredi chez les grands-parents sont une habitude. Au programme: piscine et plongeons à gogo, hamburgers maison, jeux de société et goûter avec les copains du coin qui profitent de la piscine. Un soleil radieux brillait sur la région ce jour là (comme toujours m’a-t-on dit :) ). Je vous laisse en bonne compagnie…

Défi rien de neuf - déconsommer - zéro déchet

Un dimanche de Mars 2019 à 11h30

 

Défi rien de neuf - déconsommer - zéro déchet

© Nadine Court

  La semaine dernière, j’ai acheté ce service à fondue via leboncoin. Comme nous essayons toujours de réduire notre empreinte écologique, nous avons décidé d’acheter en seconde main plutôt que d’acheter du neuf. Et pour notre première utilisation de notre service à fondue, nous avions envie de nous faire une fondue chinoise. Ce plat, bien chinois d’origine, a été adopté et adapté par le Québec et lorsque des québécois ont envie d’une soirée conviviale autour d’un bon repas, la fondue chinoise est idéale. Je ne connais que la version québécoise qui est de faire cuire de fines tranches de viande (un peu comme pour un carpaccio) enroulées autour d’une fourchette à fondue dans un bouillon concentré. Je n’en avais jamais fait depuis que je suis en France et les enfants n’avaient pas envie d’attendre le prochain séjour au Québec pour manger une bonne fondue. Nous nous sommes régalés !

 

quotidien super hero maryline krynicki

© Maryline Krynicki

Ça faisait tellement longtemps que l’on ne s’était pas amusés tous les deux à faire des photos. Cette fois, on a testé le « light painting » et il a adoré découvrir ses tous nouveaux super pouvoirs. Il faut vraiment que j’essaie de sortir plus souvent l’appareil pour m’amuser avec lui comme ça.

© Ernestine et sa famille – Marine Poron

Dimanche à 11h30, c’est une matinée qui traîne. Nous revenons tout juste d’une semaine à la montage et la fatigue de la route se fait sentir. La maison est en complet désordre et il y a 10 tonnes de linge sale devant la machine a laver. Le frigo est vide. Il pleut dehors. Bref, on a qu’une envie, c’est d’aller se recoucher.

 © Annie Gozard

Dans le salon, il y a une table. Sa vocation était d’être table. Et puis sa fonction s’est résumée à recevoir les objets en transit ou en errance. Au fur et à mesure que le temps passe, les objets se serrent les uns contre les autres pour faire de la place aux p’tits nouveaux. Et puis, ce dimanche, arrivent plein de pompons de mimosa. Je me résous à trier et ranger. Ça tombe bien, c’est le jour de la photo du dimanche. Parfait pour immortaliser ce moment rare dans la vie de la table du salon. Comme on peut le voir sur la photo, j’ai hésité à photographier les pompons ou la table, enfin nue, car elle devient alors presque aussi irrésistible que les pompons.

photo d'un dimanche de mars 2019 par Sybil Rondeau photographe de famille à Nantes

© Sybil Rondeau

11h30 ce dimanche matin, je m’hypnotise dans le chocolat qui se marie doucement au beurre dans le bain marie… 

Première rencontre entre soeurs

Cette photo est extraite d’un reportage réalisé au retour de maternité. Bébé n°2 (il y avait encore hésitation sur son prénom donc il s’agissait vraiment de bébé n°2) rencontrait pour la première fois sa grande sœur. L’après-midi s’est passée entre fascination et indifférence entre ces deux sœurs. L’envie de dorloter ce nouveau petit être, de le protéger et aussi de jouer avec, sans avoir encore complètement conscience de ses limites. J’aurais pu choisir de mettre en lumière un moment « fondance » où Céleste s’occupe avec admiration et fierté de sa petite sœur. Je préfère vous montrer cette photo où les parents expriment aussi quelque chose de cette nouvelle relation, cette grande histoire d’amour en construction.

quotidien à la ferme

On vous raconte nos photos préférées

quotidien à la ferme

© Maryline Krynicki

Pour ceux qui suivent mon travail, vous avez dû vous apercevoir que l’on retrouve beaucoup de photos noir et blanc dans mes reportages. Mais, il arrive quand même que la couleur me parle. Et, c’est le cas sur cette image quand la douce et chaude lumière d’une fin de journée d’été se pose sur la peau bronzée de cette adorable mini bergère. J’aime ces tons qui donnent l’impression d’une photo d’époque. Cela me renvoie aux tableaux de fermiers aux dessus des cheminées quand j’étais enfant. J’aime aussi beaucoup l’assurance qu’a cette petite fille du haut de ces « à peine » deux ans. Elle part d’un pas bien décidé nourrir les chèvres qui n’ont, malheureusement, plus très faim et s’enfuit donc à son approche. Elle les poursuivra un moment avant de faire demi-tour rejoindre sa famille, déçue.

reportage photo d'un accouchement à Nantes par Sybil Rondeau

© Sybil Rondeau

Nul doute que cet évènement là restera gravé dans ma mémoire. A ce moment précis, je me rappelle la concentration et le sang-froid ! Le bébé vient de naitre, je tourne autour de la scène pour trouver un angle qui me permette de le photographier, mais il est caché par le père et la mère qui l’entoure complètement. Tout va très vite ! J’arrive à trouver une toute petite brèche dans laquelle la focale de mon 85 devrait passer ! Un cent quatre vingtième de seconde, 12800 iso, f2,4… ne plus respirer tandis que cet enfant prends son premier souffle !

© Annie Gozard

Souvent, au tout début du reportage, les enfants jouent avec l’appareil photo. Ils s’en cachent ou se placent bien devant pour être sûrs d’être pris en photo, et toujours avec leur plus beau sourire. Voici donc le sourire de Margaux et son premier photobomb de la journée. Et donc aussi mon premier éclat de rire de la journée !

reportage de famille a Paris Ernestine et sa famille Marine Poron

© Ernestine et sa famille

Un face à face. Ou plutôt un nez à nez. Un père et son fils. Je ne saurais jamais ce que c’est de devenir père, ce qu’on ressent, physiquement, mentalement quand un jour on se retrouve nez à nez avec un petit être… Alors je traque les indices, j’observe, je photographie tous ces petits détails qui construisent une relation. Et je trouve ça tellement beau.

 

Reportage documentaire nouveau-né à la maison

© Nadine Court

Voilà une famille que j’accompagne depuis quelques années maintenant. Tout a commencé avec mademoiselle C que j’ai photographiée mensuellement pendant la première année de sa vie. Puis le petit frère est arrivé et nous revoilà partis pour un an de photos ! Quel bonheur pour moi de les voir grandir sous mon objectif ! Pour cette photo, nous venions d’installer monsieur L sur un tapis pour quelques portraits lorsque sa grande soeur est venue s’installer avec son poupon. Le parallèle m’a bien fait rigoler et j’ai bien espérer qu’elle ne se trompe pas de poupon !

Reportage images et son en famille !

Voici un documentaire de famille qui coïncide avec un anniversaire de mariage ! L’occasion parfaite pour repasser la robe de mariée devant les enfants ébahis ! En cette chaude après midi de l’été dernier, la famille profite d’une journée de vacances tranquille à la maison. Enfin tranquille… elle a été plutôt mouvementée ! Un peu de cuisine, des jeux et… courir avec le Cochon d’Inde qui s’est échappé ! Je vous laisse avec les rires de ces demoiselles !