Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Caroline Holt – Photographe en Suède

[INTERVIEW DE PHOTOGRAPHES]

Bonjour Caroline !
Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ? Qui es tu ? Quel est ton parcours ?

Je suis Caroline Holt. Je suis Allemande et je vis en Suède depuis presque 10 ans. Je suis mariée à un Britannique et nous avons 3 enfants de 4, 6, 8 ans ainsi que 2 chats. Nous vivons au sud de Stockholm dans un petit village dans une magnifique maison ancienne tout près d’une forêt, ce qui est parfait pour nos enfants très actifs et turbulents car je n’ai pas à m’inquiéter du dérangement pour les voisins ;-) J’ai vécu dans de grandes villes pendant longtemps mais j’apprécie maintenant le calme de l’environnement et la vie paisible que j’ai ici maintenant.
J’ai eu mon premier appareil reflex numérique en 2008 et j’ai eu un coup de cœur pour la photographie. J’ai commencé par offrir des séances gratuites à mes amis (et leurs amis) pour m’entraîner et progresser et je me suis lancée en tant que photographe professionnelle en août 2014, principalement en famille et nouveaux-nés.
Vous pouvez découvrir mon travail sur mon site : www.carolineholtphoto.com
Instagram www.instagram.com/carolineholtphoto/
Facebook https://www.facebook.com/Caroline-Holt-Photography-656057514491139/

Hi Caroline !
First of all, can you introduce yourself ? In a few words, tell us who you are and how did you get to where you are today

Hi I’m Caroline Holt. I’m German and I’ve been living in Sweden for almost 10 years. I’m married to a Brit and we have three kids age 4,6 and 8 and two cats. We live just South of Stockholm in a little village in a beautiful old house next to the woods which is perfect for our active and boisterous kids and I don’t have to worry so much about disturbing the neighbours ;) I’ve lived in bigger cities for a long time, but I do enjoy the more calm and slower life I have here now.
I got my first DSLR in 2008 and fell in love with photography. After many free shoots for friends and their friends to practise my skills, I started my photography business in August 2014 focussing on families and newborns.

You can find me here: www.carolineholtphoto.com
Instagram www.instagram.com/carolineholtphoto/
Facebook https://www.facebook.com/Caroline-Holt-Photography-656057514491139/

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Comment le documentaire de famille est entré dans ta pratique ? Comment le pratiques tu ?

L’été où j’ai commencé mon entreprise, je suis tombée sur un cours de Kirsten Lewis sur la photo documentaire de famille sur Creative Live et j’ai été conquise. J’ai su que c’était ce que je voulais faire. A cette époque, ce type de photo de famille n’était pas du tout connu en Suède et je ne connaissais personne qui en faisait. J’ai fait quelques séances pour mon portfolio afin de montrer de quoi il est question mais je n’ai pas réussi à attirer beaucoup de clients souhaitant réaliser ce genre de reportage photos. La même année où j’ai découvert la photo documentaire de famille, j’ai suivi des formations pour devenir une photographe Beloved (qui s’appelle maintenant Moment Design), ce qui m’a vraiment beaucoup aidée dans mes séances familles et couples car je n’ai jamais aimé les poses figées et les sourires artificiels. Je me suis donc retrouvée à faire du documentaire et des séances lifestyle, ça s’est fait comme ça. Mais la photo documentaire était très chère à mon cœur et correspondait mieux à mon caractère. Début 2016, j’ai décidé de me consacrer exclusivement à la photo documentaire. J’ai refait mon site web en y montrant, ainsi que sur les réseaux sociaux, que des images documentaires.

How did you come to documentary family photography ? How do you practice this form of photography ?

In the summer I started my business I stumbled upon Kirsten Lewis’ course on Creative Live about Documentary Family Photography and I was sold immediately. I knew that this was what I wanted to do. At the time, this kind of family photography was basically unheard of in Sweden and I didn’t know anyone who was working in this way. I did some portfolio sessions to show what it was about, but wasn’t able to attract many clients who wanted this kind of session. In the same year I discovered documentary family photography, I went on courses to become a Beloved photographer (today it’s called Moment Design) which helped me immensely in my family and couple portrait sessions as I never was into much posing and cheesy smiles. So I ended up offering both documentary and lifestyle sessions, it kind of happened that way. Documentary photography though is closer to my heart and suits my personality better, so in the beginning of 2016 I decided to switch completely to documentary photography. I redid my website and started to only show documentary style images on my website and on social media.

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Est-ce que tu fais également de la photographie lifestyle ?

J’en fais un peu à l’occasion… c’est juste que je ne le dis pas ;-)

Do you also work as a lifestyle photographer ?

I guess I still do at times, I’m just not telling anyone ;-)

Est-ce que tes clients voient la différence entre lifestyle et documentaire ? Dois-tu leur expliquer ? Et si oui, comment expliques-tu ?

La plupart de mes clients ne verraient pas la différence si je ne leur expliquais pas. Quand un client me contacte sans préciser le type de séance, je lui propose les deux approches. J’explique généralement que pour une séance lifestyle, je cherche la meilleure lumière et le meilleur endroit (dans la maison par exemple) et que c’est une séance plus dirigée que le reportage documentaire où je les suis dans leurs occupations habituelles. Je doute que ces explications soient suffisantes, j’ai ajouté ça à ma liste de ce qui est à modifier pour 2017 ;-)

Do your clients see the differences between lifestyle and documentary ? Do you have to explain to them ? If so, how do you explain ?

I would assume most clients wouldn’t see the differences unless I explain to them. I usually offer the two types of sessions when someone inquires for one and is not specific about what they want. I usually explain that in a lifestyle session I’d look for the best light and location (e.g. in the house) and there is more directing from my side vs no directing and just following them around in a documentary session. I have my doubts that this is a good enough explanation so it’s on my list of things to redesign in 2017 ;)

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Quel est le contexte (économique) de la photo de famille dans ton pays/ ta région ?

Je n’ai pas grandi en Suède mais je ne pense pas que la réalisation régulière de séances famille soit une grande tradition. Cependant, il y a de plus en plus de photographes autour de moi donc je pense que la demande augmente, en particulier pour les mariages et les naissances mais aussi pour la photo de famille.

In your country, what is the economical context for family photography ?

I didn’t grow up in Sweden, but I don’t think there is a huge tradition of having family photos taken on a regular basis. There are plenty of photographers around here though, so I think the demand is increasing, especially for wedding and newborn photography, and also for family photography.

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Y a-t-il beaucoup de photographes pratiquant le documentaire de famille autour de toi ? Quels sont tes rapports avec eux ?

Je ne saurais pas dire. Il y en a quelques-uns qui propose des reportages documentaires tout en proposant des séances lifestyle mais je n’en connais qu’une qui propose exclusivement des reportages documentaires de famille. Son nom est Minna Ridderstolpe et elle fait un travail exceptionnel, vous devriez aller voir (www.minnaridderstolpe.se). On se connaît virtuellement mais nous ne nous sommes jamais rencontrées en personne. Il n’y a pas de communauté de photographes documentaires en Suède, je devrais peut-être en commencer une ;-)

Are there many photographers working as a documentary family photographer ? How do you get along together? Is there like a community or do you each do your own thing?

I wouldn’t say so. There are a few that offer documentary sessions as well next to lifestyle sessions, but I know of only one photographer who does purely documentary family photography. Her name Minna Ridderstolpe and she does amazing work, you should check her out (www.minnaridderstolpe.se). We know each other virtually, but have not met in person yet. We don’t have a community in Sweden for documentary family photographers, so maybe I should start one ;)

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Qu’est ce que tu aimes dans la photographie documentaire de famille ?

J’aime que ce soit la réalité. Et ça me permet de faire ce en quoi j’excelle en observant et en étant à l’écoute. Tout le monde est plus détendu car il n’y a pas de pression pour que les enfants soient coopératifs, que le nouveau-né soit détendu, ni de crainte de salir ses vêtements. J’aime que la photographie documentaire de famille montre la vie de famille telle qu’elle est, avec ses belles imperfections, ses hauts et ses bas. Tout ces petits moments qui, dans 10 ou 20 ans, auront plus de valeurs que les portraits de famille parfaite.

What do you like in documentary family photography ?

I like that it is real. And I can do what I’m good at, observing and tuning in. We can all just relax and hang out without the pressure of kids not cooperating for a shot, the newborn being fussy or someone getting their clothes dirty. I like that documentary family photography shows family life as it is – with all the beautiful flaws and daily ups and downs. All the little moments that we will presumably treasure even more in 10 or 20 years than the perfect family portrait.

 

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Quelle est ton approche personnelle ?A quoi es-tu sensible ?

Je commence toujours par créer une connexion avec les enfants. Je les laisse me faire découvrir la maison, me montrer leurs chambres, leurs jouets et ça créé généralement un lien assez rapidement. Je leur montre mon appareil photo et je commence à photographier doucement. S’ils commencent à poser ou à me faire des sourires forcés, je pose aussitôt mon appareil. Au bout d’un moment, ils n’y trouvent plus d’intérêt et ne me prêtent plus attention pendant que je les photographie. Et j’ai remarqué que les parents sont rassurés dès qu’ils voient que j’ai établi une relation avec leurs enfants.
Pendant le reportage, je suis attirée autant par les moments calmes que par les moments d’excitation et d’amusement. J’aime montrer la connexion entre les parents et les enfants et c’est très souvent dans les petits détails auxquels donc je porte particulièrement attention. J’ai moi-même 3 enfants, je sais que la parentalité n’est pas un long fleuve tranquille. C’est parfois fatigant et difficile mais, au final, nous faisons tous de notre mieux et c’est parsemé de moments de rire et d’amour et c’est ce que je veux que mes clients retrouvent dans leurs photos.

What is your personal approach? What are you sensitive to ?

I always try to connect with the kids first. I let them show me the house, their rooms, their toys and usually they warm up quite quickly. I show them the camera and start shooting slowly, but put it down straight away when they start posing or smiling cheesily. After a while they usually start losing interest and don’t bother anymore when I shoot. I find it relaxes the parents a lot too when they notice that I connect with the kids.
During the session I’m drawn to both the quiet and the crazy and fun moments. I want to show the connection between the parents and their kids, often this comes in the little details and I try to pay attention to those. Having three kids myself, I know that parenthood is not usually smooth sailing – it can be tough and tiring, but in the end we are all trying our best and there are a lot of good moments filled with love and laughter inbetween, and I want my clients to see that in their pictures.

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Y a-t-il un moment que tu préfères lors d’un reportage ? As-tu une anecdote de reportage?

J’adore l’heure des repas et tout ce qui se passe alors dans la cuisine. Cuisiner avec les enfants est amusant et j’aime particulièrement quand il y en a de partout ! Le repas peut être un défi pour les parents de jeunes enfants, en tout cas, ça l’est pour moi ! ;-) Cependant, je pense que même si c’est quelque chose de frustrant sur le moment, ça peut être un sujet de rires des années plus tard quand on revoit les photos. J’aime aussi les interactions entre frères et sœurs, autant les moments de jeux que les disputes.

Which is your favorite moment in a DITL session ? Any particular story that happened during a session you’d like to share?

I love mealtimes and anything that happens around that in the kitchen. Baking and cooking with kids is fun and I like when it gets messy. Especially eating can be a challenge for parents with smaller kids, at least it is for me ;) I often think though, that even if it’s often frustrating today, we can look back on it in a few years years and laugh about it when we see the pictures. Other favourite moments are siblings interacting, whether it’s playing or fighting, I like both :)

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

Qui sont tes influences ? Quelles sont tes sources d’inspiration ?

J’ai déjà mentionné Kirsten Lewis qui est très probablement ma plus grande source d’influence en photo documentaire. Un autre photographe exceptionnel que je me dois de mentionner est Colie James. Et comme source d’inspiration, je dirais ma propre famille. J’ai lancé un projet 365 l’an dernier et ça m’a vraiment aidée à créer de meilleures images. La majorité du temps, le lieu et les sujets étaient les mêmes (ma maison et mes enfants) donc je devais être très créative pour ne pas m’ennuyer avec mes propres images. Pour diverses raisons, j’ai malheureusement arrêté au bout de 8 mois mais j’ai très envie de tenter à nouveau l’expérience en 2017. Ça me manque d’avoir une raison de prendre mon appareil tous les jours ! ;-)

Who are your influences ? What is a source of inspiration for you?

I mentioned Kirsten Lewis already, she is probably my biggest influence when it comes to documentary photography. Another fabulous photographer I should mention is Colie James. As for my source of inspiration, this would be probably my own family. I started a project 365 last year and it really pushed me to create better images. Most of the days my subjects and the location where the same (that is my kids and my house) so I needed to get creative to not get bored with my own images. I dropped the ball though after 8 months for various reasons, but I’m quite keen on giving it another try in 2017. I miss having a reason to pick up my camera on a daily basis :)

Caroline Holt Photography - photographe documentaire en Suède

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *