photographe de famille a Paris, reportage et album de famille.

Albums/tirages vs Fichiers numériques : le combat

Autant vous le dire tout de suite, il ne s’agit pas vraiment d’une battle puisque ce sont deux manières très différentes de profiter de nos photos.

Mais c’est une question récurrente: papier ou fichier ?

photographe de famille a Paris, reportage et album de famille.

À l’ère de l’argentique

Jusque dans les années 2000, la question ne se posait pas : on apportait sa pellicule photo au labo et on repassait quelques jours plus tard récupérer sa pochette de tirages et ses négatifs. Puis les labos ont commencé à proposer la numérisation sur CD pour obtenir des fichiers numériques, puis les appareils photos numériques et les téléphones portables faisant des photos se sont démocratisés, et le mode de consommation des photos a fondamentalement changé. Aujourd’hui, le laboratoire photo n’est plus un passage obligatoire et les supports numériques sont largement majoritaires.

Alors les tirages et albums sont-ils des reliques du passé ? Faut-il vivre avec son temps et proposer des supports adaptés au mode de vie du présent, ou penser les supports comme étant part de l’héritage familial, à même de traverser le temps et d’être transmis aux générations futures ?

photographe famille paris

Notre crédo

En tant que photographes professionnels, ces questions sont régulièrement au cœur de nos discussions, car nous sommes responsables de ce que nous proposons à nos clients et il nous appartient d’avoir une réflexion sur la manière dont nos images existeront dans vos vies.

Les photographes de Joyeux Bazar ont chacune leur manière de faire. Fichiers haute définition ou basse définition, album, diaporama, seul ou combiné, chacune propose ce qui lui semble le meilleur équilibre entre l’immédiateté et la pérennité.

Nous pensons que le travail que nous faisons fait partie de votre patrimoine familial. Les photos sont faites pour durer et continuer de vous raconter à travers le temps, en évoquant les souvenirs, les détails de la vie quotidienne.

Nous croyons aussi que les photos doivent être accessibles à tous : enfants, grands-parents, amis etc.

Et nous souhaitons que ces photos circulent, se promènent sur vos téléphones, soient envoyées par email à l’autre bout du monde, ou fassent votre fierté sur les réseaux sociaux.

photographie de famille à Nantes par Sybil Rondeau

Pour ou contre ?

 

Les fichiers numériques

  • permettent une diffusion instantanée
  • se multiplient à l’infini
  • s’adaptent à de multiples supports

 

mais

  • ils sont fragiles (crash de disque dur, mauvaise manipulation, détérioration etc.)
  • ils sont immatériels (ils nécessitent un support et ne sont visibles que sur un écran)
  • Ils prennent de la place sur le disque dur.

Reportage du quotidien Maryline Krynicki

Les albums et tirages

  • sont accessibles à tous (enfants, grands-parents non connectés, il n’y a pas besoin d’allumer un ordinateur)
  • sont pérennes dans le temps (si imprimé professionnellement)
  • sont accessibles tout le temps (pas besoin d’électricité, de chargeur etc.)

 

mais

  • le coût d’impression peut être élevé
  • cela demande du temps de réalisation et de fabrication

 

Alors, papier ou fichier ? Pas facile de répondre à cette question. Chaque support a ses avantages et inconvénients.

Et vous, qu’est ce que vous préférez ? qu’est ce que vous faites de vos photos ?

En tout cas, entre papier et fichier, le combat est loin d’être fini !

2 réponses
  1. Seb
    Seb dit :

    Le papier est irremplaçable, sous toutes ses formes ! Le fichier numérique reste nécessaire mais on sait qu’un jour ou l’autre il disparaîtra, ou disons qu’il a une forte probabilité de se perdre, noyé dans la masse de données numériques que nous engrangeons quotidiennement. Vive l’album, vive le tirage d’art ! 🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *