Articles

Le Collectif Joyeux Bazar à la Fearless Conference

Retour sur la Fearless Conference 2017

©Robyn Navarro

Dans notre métier de créateur indépendant, il est essentiel de toujours apprendre, se former et rencontrer d’autres photographes avec qui échanger, partager notre vision.

C’est dans cet état d’esprit que trois photographes du Collectif (Annie, Marine et Nadine) se sont rendues à Budapest pour assister aux Fearless Conférences. Un rendez-vous annuel qui rassemble des photographes de mariage du monde entier.

Ces conférences n’abordent pas de questions techniques ou business. Il s’agit davantage de s’inspirer de l’expérience de grands photographes, de se reconnecter à soi-même, à ce que nous voulons mettre dans nos images.

Parmi les speakers de cette année figurait Kirsten Lewis. Elle est régulièrement citée par les photographes que nous interviewons. En effet, c’est elle qui a fait connaître l’approche documentaire de la photo de famille et a ainsi suscité beaucoup de vocations.

Nadine :

Depuis que j’ai vu Kirsten Lewis en conférence et découvert la photo de famille documentaire à Las Vegas en 2015, je suis régulièrement ses différentes formations en ligne. Donc quand j’ai su qu’elle donnait un atelier d’une journée en marge des conférences Fearless, je n’ai pas hésité une minute ! Cette journée a été extrêmement enrichissante sur plusieurs niveaux. Kirsten a été, fidèle à elle-même, d’une grande générosité et extrêmement bienveillante dans son enseignement. Chacun de nous avait apporté des photos pour les soumettre à la critique de Kirsten et nous avons beaucoup appris les uns des autres.

Et puis il y a eu les conférences…. Je ne connaissais pas la moitié des intervenants et j’ai eu de gros coups de cœur pour plusieurs d’entre eux. Il y a eu Emma Case et sa sensibilité à fleur de peau qui m’a bouleversée. Et puis, chaque conférence a été comme une pièce de Tetris qui s’est emboîtée à merveille pour me proposer le tableau final. La dernière conférence, celle de Monica Muñoz, a été la conclusion parfaite à ces 3 jours et je sais maintenant quelle sera ma prochaine destination : apprendre à me connaître pour mettre tout ce que je suis dans mes images et arrêter de faire les photos que je crois que mes clients attendent.

©Monica Munoz

 

Marine :

Ces deux jours ont été pour moi forts en émotions. Ce type de conférence peut provoquer toutes sortes de sentiments en fonction de comment on les reçoit. Ce que j’y ai entendu pendant deux jours est entré fortement en résonance avec ma vie actuelle.

Dans le cas du documentaire de famille, chaque conférence semblait me dire : “Nous (Joyeux Bazar) sommes sur le bon chemin”. La majorité des photographes ont rappelé l’importance de la photo de famille (qu’elle soit dans le cadre d’un mariage ou de la vie quotidienne), et la responsabilité qui nous incombe. Nous consignons la mémoire de nos clients, leurs souvenirs et ce qu’ils transmettront à leurs enfants…

L’empathie, le respect et le non-jugement sont des fondamentaux de la photo de famille. Chercher l’extraordinaire dans l’ordinaire, y aller avec ses tripes, continuer de faire des erreurs pour grandir (Emma Case), photographier toutes les émotions, les bonnes comme les mauvaises (Isabelle Hattink), rappeler aux parents combien ils sont heureux (Kirsten Lewis), Suivre son instinct, il vient du cœur (Monica Munoz), etc. des évidences qu’il est bon de réentendre encore et encore pour ne pas se perdre en route.

Fearless conférence a Budapest 2017

Annie

Deux fois par an, je participe à des conférences / workshops. Je m’y rends avec plus ou moins d’attentes précises. Pour cette Fearless Conference, j’y allais pour écouter des photographes dont j’apprécie le travail (Victor Lax, Isabelle Hattink, William Lambelet, Kirsten Lewis), passer du bon temps avec les copains et découvrir Budapest. J’en suis revenue avec bien plus que cela. Il est fort possible que ces Conférences m’aient apporté le déclic que j’attendais depuis des mois. J’ai vécu une année 2016 à la recherche de la photo parfaitement parfaite. Et je me suis donc sentie souvent déçue, frustrée.

Les 10 photographes qui sont intervenus à Budapest ont des styles, des parcours de vie différents. Mais tous nous ont murmuré la même petite musique : revenir à l’essentiel, à soi pour mieux servir nos clients ; oser se montrer vulnérable, s’accomplir librement. Ce ne sont pas des vérités nouvelles mais les entendre à nouveau va me permettre de me détacher des contraintes que je me suis moi-même posées.

détox magazine 6 mois

Un dimanche de septembre à 11h30

dimanche-matin-maroc-sybil-rondeau

Dimanche 11h30 – Sybil Rondeau

Un dimanche très particulier pour moi puisque je ne suis plus en France mais au Maroc, dans le desert d’Agafay, à 30 km de Marrakech. Je suis en reportage pour mes clients, et nous séjournons dans cette oasis au milieu des dunes blanches, avec en décor de fond les montagnes de l’Atlas. Dimanche, je me suis levée à l’aube pour photographier le paysage mis en valeur par le soleil rasant avant de repartir vers Marrakech. A 11h30 ce matin là, je jetais un dernier regard sur la beauté des lieux en savourant chaque seconde de ce petit bonheur.

 

Ernestine et sa famille pour Joyeux bazar photo du dimanche a 11h30

Dimanche 11h30 – Marine Poron

Lendemain de mariage pour moi aussi, ce dimanche, et pas très envie d’attaquer la pile de vaisselle sale qui s’entasse dans l’évier. Pas envie de faire la vaisselle et encore moins de la photographier! Alors, je monte voir ce qu’il se passe dans les chambres des enfants et je trouve mon fils en pleine séance d’acrobaties. Tout de jaune vêtu, il tranche avec le ciel pluvieux. Et un petit soleil qui fait les pieds au mur, c’est quand même plus drôle que la vaisselle sale, non?

 

Sport quotidien santé et bien-être

Dimanche 11h30 – Maryline

Ce dimanche matin est plutôt cool, lendemain d’une belle soirée chez des amis et pas d’enfant. J’en profite pour une séance sportive, histoire de faire disparaître les courbatures accumulées lors du mariage sur lequel j’ai travaillé vendredi et d’être en pleine forme pour mon rendez-vous dans l’après-midi.

détox magazine 6 mois

Dimanche 11h30 – Annie

Lendemain de mariage, encore ! Mais la saison est bientôt finie, youpi ! Après le début de la saison des mariages, sa fin est l’un de mes moments préférés de l’année. C’est le temps des projets plein la tête, des idées qui fourmillent par dizaines, des voyages qui se profilent. En attendant que les choses prennent forme, ambiance cocooning et detox pour le corps et les yeux en ce dimanche tout pluvieux.

Dimanche matin 11h30 tri des chaussures

Dimanche 11h30 – Nadine

Parce que la vie d’une photographe n’est pas remplie que de paillettes, ce weekend sans mariage a été consacré au ménage. Dimanche matin, 11h30, j’étais en train de trier les chaussures de la famille que nous accumulions depuis trop longtemps dans le placard. Les enfants grandissent tellement (trop) vite !

Dimanche 11h30 – Malvina

Un dimanche seule à la maison, jour de repos, je me plonge dans ma deuxième passion, la cuisine. Comme il n’y a personne pour déjeuner en dehors de moi, c’est l’occasion de faire des tests et être inventive. Ce jour-là, je testais un nouvel ingrédient, les petites protéines de soja.

rêve de photographe

Dimanche à 11h30 !

Sur ce blog, nous vous faisons découvrir les reportages du quotidien de différentes familles. Et si on vous faisait découvrir un peu de nos quotidiens ?

« Dimanche à 11h30 » est une rubrique, dans laquelle, chacune d’entre nous poste une photo de notre vie prise au même instant. Voici donc nos fragments de vie d’un dimanche à 11h30.

reportage photo de famille Ernestine et sa famille - Documentaire photo de famille à Paris- Life Is Art - Day In The Life Session in Paris

Dimanche 11h30 – Marine

Il fait beau ce week-end et les enfants sont en vacances « à la maison ». Fin de matinée, les parents jardinent et les enfants ont réussi a obtenir un petit moment « jeux vidéo ». Tous les deux dans le hamac (on est bien mieux qu’à l’intérieur), ils jouent à tour de rôle, mais visiblement le roulement semble un peu long à venir !

rêve de photographe

Dimanche 11h30 – Annie

Lendemain de mariage. Depuis quelques mois, comme une envie de plaquer Paris pour aller vivre là où l’on voit l’horizon de sa fenêtre. Née à Paris, je n’ai pas d’attache particulière ailleurs. Alors je tombe amoureuse de tous les endroits où je passe. La semaine dernière, c’était le Gers ; ce week-end, c’est la Sologne qui a emballé mon cœur d’artichaut. La traversée d’un village avec des maisons plus croquignolettes les unes que les autres m’a achevé.

Bref, dimanche à 11h30, je rêvais.

dimanche à 11h30 brugges

Dimanche 11h30 – Maryline

Ce week-end était très particulier parce que l’on fêtait nos huit ans de mariage et nos dix ans ensemble ! Pour l’occasion, on s’est donc offert un super week-end à Bruges. Après la visite d’une des dernières brasseries en activité de la ville, forcément, il a fallu goûter à la bière locale.

Dimanche à 11h30, c’était donc l’apéro pour nous deux.

malvinaphoto_joyeux_bazar_11h45-1

Dimanche 11h30 – Malvina

C’était un dimanche pas comme les autres. Il y a 2 semaines, j’ai reçu un sms lors d’un mariage de la part de ma meilleure amie: « tu fais quoi le weekend du 9-10 juillet? ». Instinctivement j’allais lui répondre, je suis de mariage mais en fait non! C’était mon weekend repos. Elle est donc venue passer 2 jours sous la chaleur écrasante du sud, elle qui vit à Londres. Seulement 2 jours en coup de vent comme un road trip sur le Larzac.

plafond du theatre Graslin à Nantes lors de la manifestation Le Voyage à Nantes.

Dimanche 11h30 – Sybil Rondeau

Je suis artisan, il est profession libérale… dans une semaine de travail, nous ne pouvons partager qu’une seule journée à deux. Mais le weekend dernier, pas de mariage ! Une pause appréciée, pendant laquelle on avait prévu de profiter un peu de notre belle ville de Nantes. Chaque été, la ville devient le terrain de jeu des créateurs (designers, graphistes, paysagistes, architectes… ) . Des œuvres (parfois pérennes) jalonnent une ligne verte dessinée sur le bitume qui emmène le promeneur de surprises en installations plus folles les unes que les autres… Nous les découvrons au fur et à mesure. Cette fois c’est l’oeuvre du théâtre Graslin. Le bâtiment tout entier semble vivant, les lumières vacillent, on entend des murmures… Ce dimanche matin à 11h30, le Voyage à Nantes m’emporte loin de mon quotidien !

Nadine Court photographe de famille chambéry

Dimanche 11h30 – Nadine Court

Nadine est en camping en pleine forêt au Canada et nous a envoyé cette photo prise avec son téléphone malgré les 6h de décalage horaire et très peu de connexion internet. La prochaine fois, elle sera avec nous à 100%!