quotidien à la ferme

On vous raconte nos photos préférées

quotidien à la ferme

© Maryline Krynicki

Pour ceux qui suivent mon travail, vous avez dû vous apercevoir que l’on retrouve beaucoup de photos noir et blanc dans mes reportages. Mais, il arrive quand même que la couleur me parle. Et, c’est le cas sur cette image quand la douce et chaude lumière d’une fin de journée d’été se pose sur la peau bronzée de cette adorable mini bergère. J’aime ces tons qui donnent l’impression d’une photo d’époque. Cela me renvoie aux tableaux de fermiers aux dessus des cheminées quand j’étais enfant. J’aime aussi beaucoup l’assurance qu’a cette petite fille du haut de ces « à peine » deux ans. Elle part d’un pas bien décidé nourrir les chèvres qui n’ont, malheureusement, plus très faim et s’enfuit donc à son approche. Elle les poursuivra un moment avant de faire demi-tour rejoindre sa famille, déçue.

reportage photo d'un accouchement à Nantes par Sybil Rondeau

© Sybil Rondeau

Nul doute que cet évènement là restera gravé dans ma mémoire. A ce moment précis, je me rappelle la concentration et le sang-froid ! Le bébé vient de naitre, je tourne autour de la scène pour trouver un angle qui me permette de le photographier, mais il est caché par le père et la mère qui l’entoure complètement. Tout va très vite ! J’arrive à trouver une toute petite brèche dans laquelle la focale de mon 85 devrait passer ! Un cent quatre vingtième de seconde, 12800 iso, f2,4… ne plus respirer tandis que cet enfant prends son premier souffle !

© Annie Gozard

Souvent, au tout début du reportage, les enfants jouent avec l’appareil photo. Ils s’en cachent ou se placent bien devant pour être sûrs d’être pris en photo, et toujours avec leur plus beau sourire. Voici donc le sourire de Margaux et son premier photobomb de la journée. Et donc aussi mon premier éclat de rire de la journée !

reportage de famille a Paris Ernestine et sa famille Marine Poron

© Ernestine et sa famille

Un face à face. Ou plutôt un nez à nez. Un père et son fils. Je ne saurais jamais ce que c’est de devenir père, ce qu’on ressent, physiquement, mentalement quand un jour on se retrouve nez à nez avec un petit être… Alors je traque les indices, j’observe, je photographie tous ces petits détails qui construisent une relation. Et je trouve ça tellement beau.

 

Reportage documentaire nouveau-né à la maison

© Nadine Court

Voilà une famille que j’accompagne depuis quelques années maintenant. Tout a commencé avec mademoiselle C que j’ai photographiée mensuellement pendant la première année de sa vie. Puis le petit frère est arrivé et nous revoilà partis pour un an de photos ! Quel bonheur pour moi de les voir grandir sous mon objectif ! Pour cette photo, nous venions d’installer monsieur L sur un tapis pour quelques portraits lorsque sa grande soeur est venue s’installer avec son poupon. Le parallèle m’a bien fait rigoler et j’ai bien espérer qu’elle ne se trompe pas de poupon !

la photo préférée de 2018 de Sybil Rondeau photographe de famille à Nantes

Nos photos préférées de 2018 !

la photo préférée de 2018 de Sybil Rondeau photographe de famille à Nantes
© Sybil Rondeau

Ce jour-là, je suis partie avec des objectifs en tête ! Je savais que cette fête de famille allait être propice à des images de ce type : dans notre jargon, on appelle cela une photo à plans multiples, ou à « layers » (ça rend mieux en anglais non ?). C’est une image dans laquelle on va intégrer plusieurs personnages dans différents plans en profondeur. Chacun des personnages doit être bien séparé des autres et dans une action propre. C’est très difficile à faire ! Je me rappelle à quel point j’ai travaillé cette technique pendant la journée. J’ai obtenu deux photos qui fonctionnent, même si elles ne sont pas parfaites (mais le sont elles jamais ?). Je retiens donc cette photo comme ma préférée de l’année 2018 ! (en plus, il s’agit de clients anciens mariés, c’est une famille que je suis, c’est donc un excellent souvenir !)


© Annie Gozard

Un reportage de famille de plusieurs heures, ce sont des dizaines de petites histoires. Voici l’histoire de la fourchette posée sur une assiette, le tout à déposer sur un meuble plus grand que soi. La fourchette réussissant à s’échapper sous le meuble, une chorégraphie s’invente. J’ai choisi de raconter cette scène du même point de vue avec plus ou moins le même cadre. Puis d’en faire une saynète racontée en 9 cases. Car j’aime que le regard embrasse toute la scène puis circule librement de l’une à l’autre des images, sans suivre leur ordre chronologique. Et donc ma photo de famille préférée de 2018 est 9.

reportage quotidien bébé
© Maryline Krynicki

Les reportages du quotidien sont souvent très rythmés, ça bouge beaucoup, les diverses activités s’enchaînent, alors, quand arrive un moment de calme comme celui-ci, j’en profite. Ce moment intime entre ce petit bébé et sa mère qui se permet de souffler un peu et de profiter simplement de sa fille fait parti des instants que j’aime photographier. Je prends le temps de chercher la belle lumière, le cadre et de retranscrire, comme je le perçois, ce sentiment de quiétude et d’amour. C’est là qu’arrive ce rayon de lumière qui vient juste éclairer le visage du bébé complètement apaisé dans les bras de sa maman. Un pur instant d’amour maternel !

reportage de famille à Paris Ernestine et sa famille
© Ernestine et sa famille

Ma photo préférée 2018 représente bien ce qui m’a guidé cette année lors de mes reportages documentaires de famille : rendre compte de la parentalité, raconter le quotidien à travers le prisme de la relation parent/enfant. On ne nait pas parents, on le devient, mais on nait enfant quoi qu’il en soit (philosophie du soir, bonsoir :) ) J’aime observer les comment chacun évolue avec ça, les parents entre eux et vis a vis de leurs enfants, les relations entre frères et sœurs, la recherche de l’attention, l’indépendance de certains enfants etc. Chaque famille a sa propre histoire, mais, ce qui transparait toujours à travers ces petits gestes, ces attentions furtives, c’est l’amour… tout simplement.


© Nadine Court

C’est un exercice assez difficile que celui de choisir LA photo préférée de l’année. J’ai vécu tellement de beaux moments, rencontré des familles exceptionnelles…  Mais, cette photo s’est finalement imposée pour plusieurs raisons : d’abord parce que c’était mon premier reportage de naissance, que cette nuit passée aux côtés de ce couple a été incroyable et parce que ce petit moment de répit entre 2 contractions était d’une telle douceur et il y avait tellement d’amour ! Et puis il y a aussi le contraste entre ce moment si paisible et tout ce bazar autour d’eux. Au moment où j’ai appuyé sur le déclencheur de mon appareil, je savais que je venais d’immortaliser une scène très forte et haute en émotion. Les réactions que cette image a suscité sur les réseaux sociaux en sont la preuve !  Et cette photo me rappellera toujours cette nuit en salle de naissance…