Je veux transmettre mes valeurs

Nous terminons nos articles sur la parentalité avec Angélique Guilland, coach familiale & relationnelle de 365 jours parents sur la transmission de nos valeurs à nos enfants. Merci énormément Angélique d’avoir partagé, avec nous, tous ces sujets qui pourront guider les parents.

Nous sommes tous construits sur un socle de valeurs qui nous portent et nous animent et, bien évidemment, nous les transmettons à nos enfants.

Avez-vous déjà fait le point sur les vôtres et celles de votre conjoint ?

reportage quotidien valeur famille

C’est quand elles sont maltraitées ou non respectées que nous réagissons, parfois de façon excessive.

Si la politesse est importante pour vous, vous vivrez mal que votre enfant ne dise pas bonjour aux gens que vous croisez, ne dise pas merci et s’il te plait… et vous allez donc vous acharner à lui inculquer cette valeur. Attention cependant de ne pas le forcer, par exemple, de faire un bisou pour dire bonjour ou merci. Soyez à l’écoute de son intégrité, ce n’est pas parce qu’il ne veut pas embrasser sa grand-mère qu’il est mal élevé et qu’il cherche à vous provoquer.

Reportage de famille en vacances - camping Béziers

Si la bienveillance est importante pour vous, il y a de fortes chances pour que vous viviez mal les bagarres et la violence dont peuvent faire preuve certaines fratries. Expliquez-leur que l’on peut se défendre avec des mots plutôt que des coups.

documentaire famille dispute

Si la communication est importante pour vous, vous vivrez mal de voir vos enfants collés à leurs écrans. Demandez leur de respecter des temps de partage en famille pour garder une communication familiale, lors des repas par exemple ou le week-end.

Repas en famille - reportage du quotidien

Ces valeurs feront aussi la différence entre l’éducation de maman et celle de papa. Parce qu’elles sont différentes, votre seuil de tolérance va varier en fonction des situations. Cela enseigne aux enfants que chaque personne est différente et cela les rend adaptables à toute situation. Rassurez-vous sur la transmission de ce qui vous parait être une « bonne éducation », ils entendent ces principes, les testent à l’adolescence pour se les réapproprier une fois adultes. Et même si elles sont différentes des vôtres, elles ne sont pas pour autant mauvaises, ce sont justes celles qu’ils vont choisir pour se forger leur personnalité.

Angélique Guilland
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *