Et pour les ados alors ?

On continue d’aborder nos sujets sur la parentalité avec Angélique Guilland, coach familiale & relationnelle de 365 jours parents. Elle nous parle, cette fois-ci, de la parentalité face aux ados. Merci encore Angélique de nous éclairer sur ces différents sujets !

Avec les ados, ce sera une autre affaire. Le cadre est toujours aussi important, mais, il sera moins serré. Sa liberté à l’intérieur sera plus importante pour développer son autonomie et il sera construit, avec lui, en prenant en compte ses besoins, mais, aussi, les vôtres. Il y aura aussi des parts négociables, le cadre d’un ado étant en perpétuel mouvement pour assurer une bonne harmonie dans vos relations, mais, il sera toujours là et posé par vous aussi.

Quelques exemples :

Pour les sorties, votre ado va vouloir qu’il y en ait beaucoup plus que vous ne le souhaiteriez. Il suffit de définir clairement le nombre par mois et sous quelles conditions (devoirs faits, résultats scolaires convenables, aide à la maison, rencontrer les parents si il/elle va dormir chez un(e ) ami(e )…) et de prévenir votre ado que si vos conditions ne sont pas respectées, il n’y aura plus de sorties ! Le rythme de ses sorties peut aussi varier en fonction des périodes (scolaires et vacances), mais pensez toujours à pointer le caractère exceptionnel !

Pour l’aide à la maison (mettre la table ou débarrasser, ranger sa chambre, faire le ménage…), établissez vos demandes et écouter ses revendications, trouver des compromis qui feront que tout le monde se sentira respecté. Pour l’utilisation du téléphone, posez des règles précises (pas de téléphone à table mais attention…pour les adultes non plus, poser son téléphone à une certaine heure avant de se coucher…), même chose pour tous les écrans bien entendu.

Le cadre pour un ado sera composé de 4 parties :

– ce qui est interdit (rapport à la loi)
– ce qui est libre
– ce qui est négociable (en fonction de certains éléments définis ensemble)
– ce qui est non-négociable (ce dernier pouvant éventuellement évoluer de façon exceptionnelle).

Prévenez toujours votre ado des conséquences de ses transgressions de façon à ce qu’il sache que tout acte en entraine un autre et dites-vous bien qu’il cherchera souvent à tester les limites de votre cadre, c’est un des principes fondamental de l’adolescence, il en a besoin pour construire sa propre identité.

Angélique Guilland
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *